La Passe-Miroir, toute saga a une fin…

Voilà les couvertures des quatre livres.

Bonjour, toi, cher lecteur de l’autre côté de ton écran…

Aujourd’hui, je vais te parler d’une saga littéraire, lauréate du concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama en 2012 (1er tome). J’ai nommé… LA PASSE-MIROIR !!!! Cette série, écrite par Christelle Dabos est parfaite si vous aimez l’héroic-fantasy et les histoires retorses et, évidemment, les héros qui font tout de travers et à qui il arrive tous les malheurs du monde (comme dans tous les bouquins quoi…). Mais qu’est-ce donc ?

Le monde que nous connaissons aujourd’hui a disparu, suite à un événement appelé la Déchirure. Il est désormais divisé en arches (un terme un peu plus joli que : des îles paumées qui flottent dans le ciel), gouvernées par des Esprits de famille (des géants à la mémoire défaillante avec des super-méga-pouvoirs-magiques-de-la-mort-qui-tue et dont les habitants sont tous les descendants ou presque). Notre histoire débute sur Anima l’arche d’Artémis, maîtresse des objets, où les animistes s’appellent tous « cousin » ou « cousine » (ce qui est vrai d’ailleurs). Alors, voilà le topo :

Ophélie, jeune animiste qui doit avoir entre 17 et 25 ans, a autre chose à faire que de penser au prince charmant (traduction : un de ses cousins, parce que c’est une grosse bande de consanguins là-bas). La preuve : elle a déjà refusé deux propositions. Sauf que les Doyennes (les assistantes d’Artémis qui, en fait, gouvernent à sa place), eh ben, elles en ont marre (surtout qu’Ophélie gère un musée sur l’Ancien Monde mais est super maladroite et indisciplinée, donc, elle n’est pas très utile) ! Elles décident donc qu’il est grand temps de se débarrasser de la petite enquiquineuse et la fiancent sans lui demander son avis (parce que sinon ce serait moins drôle) à un type de deux mètres de haut, bâti comme une armoire à glace (Ophélie fait 1m60, 30kg toute mouillée). Le pire : il vient du Pôle, une arche super loin ! Il s’appelle Thorn, est intendant, est un bâtard détesté par tout son clan (oui, au Pôle il y a des clans divisés par pouvoirs qui se détestent), ainsi que par le reste du monde (encore une fois parce que ce serait moins drôle si les héros étaient heureux et tout). Ophélie est donc très mal lotie et risque de se faire tuer à tout instant. Elle est donc privée de sortie. Mais comme c’est une très méchante fille, elle décide quand même de se faire la malle et rencontre l’ambassadeur du Pôle, Archibald, un homme à l’aspect négligé qui a pour réputation d’être le Plus Grand Coureur de Jupons du Pôle. Il essaie évidemment de la mettre dans son lit mais Ophélie qui n’est plus une novice (si, c’en est une), décide de ne pas avouer qui elle est et s’en va (elle rentre chez la tante de Thorn, Berenilde, et promet d’être gentille). S’ensuivent beaucoup de chapitres sur Ophélie totalement paumée dans le Pôle (et les lecteurs avec elle). Heureusement, c’est pile le moment qu’Archibald choisit pour les inviter tous (sauf Thorn) à l’ambassade du Pôle, le Clairdelune. Ophélie doit, pour passer incognito, se déguiser en valet (mais comme le costume ne modifie que son apparence elle se fait aussi passer pour muette). Elle découvre que chacun au Pôle, a de sombres secrets à cacher.

Voici un petit fan art que je vous ai déniché. Il représente les personnages principaux ( Ophélie avec l’Écharpe tricolore et Thorn à coté).

Non non, ne pensez pas que j’ai détesté ce livre, je dis juste que l’intrigue n’est pas des plus simples mais le bouquin est génial !

SPOILER : À la fin, les gentils gagnent et les méchants perdent… mais on ne comprend toujours rien.

En tout cas, je vous conseille vivement de lire ces superbes petits bouquins

Lumos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s