jamais grand-chose à dire le week-end

(Journal de nos confinements)

Bonjour, ça va… pas ? Comme toujours en fait. Bon, y a pas grand-chose à dire à part qu’hier j’ai remarqué que l’on peut flipper du coronavirus sans en être conscient : avec mes parents, nous jouions au petit bac et, en « V » comme métier, on a trouvé virologue et puis en « C » on a trouvé (toujours en métier) cardiologue – et bien sûr Covid-19 qui n’était dans aucune des catégories du jour.

Et maintenant la journée d’aujourd’hui : ce matin, quand on a commencé à déjeuner (purée de pomme de terre et saumon-blinis), je me suis demandé si ma mère sortait assez parce qu’elle commencé à danser comme une folle sur une musique classique (oui, encore et toujours cette musique classique pendant les repas !!).

Et bien je crois que j’ai terminé. Info : je n’écrirai jamais le dimanche. C’est mon jour de repos. À lundi cher/chers/chère/chères lecteur/lecteurs/lectrice/lectrices.

Nathan (au quotidien et c’est officiel : plus de journal dimanche. Merci à tous !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s