le syndrome de la page blanche

(Journal de nos confinements)

Le syndrome de la page blanche est un fléau qui touche beaucoup d’écrivains dans le monde, on a toujours un moment où on a envie d’écrire mais où l’inspiration ne vient pas, même Shakespeare a des moments de faiblesse comme celui-ci !
Quand l’inspiration n’est pas là il ne faut pas la brusquer, elle viendra d’elle-même quand elle vous sentira prêt. Parfois un simple déclic suffit à la provoquer : un mot lu dans le journal, une chute malheureuse à vélo, la présentatrice de la radio ou tout simplement le retour du printemps !
C’est ma propre page blanche qui me fait vous dire ceci : il ne faut pas se laisser abattre car elle finira par se guérir d’elle-même.
Tout ça pour vous dire petits écrivains, petits journalistes, ne vous découragez pas, l’inspiration vient toujours à point à qui sait attendre.
 
Emma 12 ans journaliste en herbe

——————————————————————————————————-

Confinés mais pas tout seuls ! Au Menu du Canard accueille un article d’une rédactrice de Veni, Vidi, Valmy, le journal du collège Valmy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s