Critique de film : Le chêne

Le chêne est un film documentaire animalier sur une idée originale des coréalisateurs  Laurent Charbonnier et Michel Seydoux. Il est sorti le 23 février 2022 en salle. C’est un film sans rôle principal, il n’y a juste pas d’humains.

C’est l’histoire d’une forêt et de son chêne vieux de 210 ans. Il se trouve à 900 mètres de la propriété de Charbonnier, en Sologne (Loir-et-Cher). Il se passe beaucoup de phénomènes météorologiques à chaque différente saison.

Les animaux naissent, meurent et se battent. En tête de l’affiche, il y a un écureuil, puis dans l’histoire, il y a des geais bleus, un crapaud, un vers qui nait dans un gland et deviendra un balanin (insecte de glands), des sangliers et un hibou.

Ce film est génial et très intéressant, car j’y ai appris des choses que je ne pensais pas du tout. Par exemple, j’ai pris conscience de l’impact de la météo sur la nature et les animaux.

Loulou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s