Allô, les pompiers ?

Allô, les pompiers ? Ce n’est pas pour un immeuble, c’est pour l’Australie, 5 millions d’hectares de forêt brûlés !
Vous y croyez, vous, à 5 millions d’hectares brûlés en Australie, en gros la superficie de la Belgique ? Et ce n’est pas fini, ça continue.

Les conséquences ? Un milliard d’animaux morts dont certains, comme les koalas, sont en voie de disparition !! C’est vraiment une énorme catastrophe !!!
Plus encore : des populations déplacées pour fuir les incendies en laissant tout derrière elles, 26 morts dont des pompiers et une pollution record dans les 2 grandes villes de Sydney et Canberra.

Dessin de Bénédicte, paru dans le journal 24 Heures (Lausanne) et repris par Courrier International (semaine du 16 au 22 janvier)

La grande cause ? La sécheresse grandissante, causée elle-même par le réchauffement climatique. Et c’est vrai qu’en Australie (où c’est l’été), l’année 2019 a été l’année la plus chaude et la plus sèche depuis le début des relevés. Or, le premier ministre de l’Australie est un climato-sceptique. Il n’a toujours pas mis en oeuvre de politique sur le réchauffement climatique alors que l’Australie est le troisième plus gros émetteur de CO2 du monde. Et il y a 2 mois encore, il voulait interdire les manifestations pour le climat.

Donc, ce barbecue géant pour 25 105 503 habitants risque de s’étendre encore si la pluie n’arrive pas. Des fumées toxiques ont déjà atteint la Nouvelle-Zélande à des milliers de kilomètres. Et cela va certainement se reproduire dans les années à venir. Cela nous fait prendre conscience que ce genre de catastrophe pourrait bien toucher d’autres régions du monde si nous n’agissons pas.

Nathan ( au quotidien )

l’attaque aux armes chimiques en Syrie

Samedi, une nouvelle attaque aux armes chimiques avait pour cible Douma, une ville non loin de Damas, dans la Ghouta syrienne. Selon  les organisations humanitaires sur place, entre 48 et 60 personnes ont été tuées et plus de 1000 blessées dont beaucoup d’enfants qui font aujourd’hui la une des journaux. Ce n’est pas la première fois que Bachar El Assad est accusé d’attaques chimiques, ce qui ferait de lui un criminel de guerre. Déjà le 21 août 2013 et le 04 avril 2017 (89 morts et plus de 400 blessés à Khan Cheikhoun), il avait commis ce même genre d’attaque.

Barack Obama avait déjà dit en 2013  qu’il « riposterait militairement en cas d’attaques chimiques »…  ce qu’il n’a jamais fait ! Trump semble aujourd’hui reprendre cette idée ainsi qu’ Emmanuel Macron. Le problème c’est que la Russie est une alliée de Bachard El Assad, le supposé commanditaire de ces attaques. Les Etats-Unis et la France vont-elles prendre le risque de déplaire à Vladimir Poutine ?

Jeanne, Canardis, Manel

 

alerte aux zombis !!

Des zombies sortent des tombes pour venir tuer les vivants ! C’est, après un bourdonnement, ce qu’une voix a clamé sur au moins quatre chaînes de télévision de l’état américain du Montana, le 13 février.

En fait, ce sont des pirates (hackers) qui ont lancé la (fausse) nouvelle en s’introduisant dans le système d’alerte. Ce système est utilisé en cas d’urgence extrême.

A part ceux qui croient vivre dans un jeu vidéo, peut-on vraiment imaginer que certaines personnes aient cru à cette mauvaise blague ?

Arthur G.