Clap de fin pour Mélenchon

Capture d’écran BFM TV le soir du 10/04/2022. Le score final de J-L Mélenchon en fin de soirée était de 21,95 %

À l’issue du premier tour des élections présidentielles de 2022, Jean-Luc Mélenchon est arrivé troisième. Cela est historique pour La France Insoumise (son parti politique) qui dépasse pour la première fois les 19%. C’est aussi le seul candidat de gauche qui apparait dans le top 5.

Il n’a pas été élu, mais n’est pas déçu pour autant. Après les résultats des votes, il a fait un meeting au Cirque d’Hiver pour engager ses partisans à faire mieux que lui. Mais une partie de ces adhérents sont pessimistes et considèrent que choisir à nouveau entre Macron et Le Pen, ce serait comme choisir « entre la peste et le choléra ».

De plus, si Mélenchon a dit qu’il ne fallait pas donner de voix à Le Pen il n’a pas pour autant assigné les Insoumis à voter pour Macron. À eux de décider s’ils feront « barrage » contre l’extrême droite.

Noël

La finale de la présidentielle

Comme vous le savez tous Emmanuel Macron et Marine le Pen sont les gagnants du premier tour de l’élection présidentielle, avec 27,8% des voix pour le premier et 23,1% pour la deuxième. C’est la même configuration qu’en 2017, cependant chacun d’eux a augmenté son pourcentage.

La plupart des autres candidats (Pécresse, Hidalgo, Jadot, Roussel) appellent à voter Macron au second tour, ou à ne donner aucune voie à Marine le Pen (Mélenchon), sauf Zemmour et Dupont-Aignan qui appellent à voter pour elle.

Capture d’écran La Voix du Nord le 10/04/2022

Pourquoi, alors qu’ils ne partagent pas les idées de Macron, ces candidats s’opposent-ils à Marine Le Pen ? Parce qu’ils considèrent qu’elle est l’extrême droite, même si elle s’en défend et que son programme, si elle l’appliquait, serait « antidémocratique ».

Marine Le Pen veut instaurer ce qu’elle appelle « la préférence nationale », qui priverait de droits les étrangers qui vivent en France. C’est contraire à notre Constitution qui s’appuie sur les Droits de l’Homme qui disent que nous sommes tous « égaux en droits ». Le Sénat et l’Assemblée Nationale doivent normalement être consultés quand il s’agit de changer la Constitution. Pour ne pas prendre le risque que les députés et les sénateurs s’opposent à la « préférence nationale », Marine Le Pen propose, si elle est élue un « référendum »: les électeurs devront répondre directement par oui ou par non à la question « Etes-vous pour la préférence nationale ? ». Ce serait une façon de ne plus tenir compte des députés et sénateurs et donc de remettre en question le fonctionnement de notre démocratie.

L’information indépendante a aussi du souci à se faire si marine Le Pen arrive au pouvoir. Elle veut privatiser l’audiovisuel public : France Inter, France 2, Radio France International (RFI)… Elle pourrait donc les vendre à n’importe qui a assez d’argent pour se les offrir y compris à des milliardaires internationaux.

Equipe Babouche

Présidentielle 2022, qui sera le grand gagnant ?

Marine le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon

Le sondage publié dans le Parisien, aujourd’hui 24 mars, montre qu’Emmanuel Macron avec 29,5% d’intentions de votes, est loin devant ses principaux concurrents même s’il a eu une petite baisse ces dernier jour. Marine Le Pen, sans surprise, arrive deuxième avec 18,5% d’intentions de votes.

La nouveauté de ces derniers jours, c’est qu’Eric Zemmour, Valérie Pécresse et Jean-Luc Mélenchon qui étaient au coude à coude, semblent se départager. Jean-Luc Mélenchon, à 12,5% d’intentions de votes, semble prendre la tête du trio, suivi d’Eric Zemmour avec ses 11%, puis de Valérie Pécresse qui passe sous la barre des 10%.

Jean-Luc Mélenchon essaye donc de convaincre tous les électeurs de gauche de se rallier à sa candidature pour donner une chance à la gauche d’atteindre le deuxième tour. Va t-il réussir à atteindre son objectif?

Quant aux partisans de Valérie Pécresse, un bon nombre a déjà fait une croix sur la victoire.

Yanis

Le grand remplacement selon Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, candidate aux élections présidentielles 2022 pour le parti Les Républicains, est de droite.

Durant le meeting du dimanche 13 février, Valérie a utilisé le terme de « grand remplacement ». Ce thème, vient de Renaud Camus, écrivain et militant politique. Le « grand remplacement » est une théorie raciste qui consiste à dire que les étrangers (noirs et arabes), finiront par prendre la place des Français. Cette théorie est partagée par toute une partie des gens d’extrême droite.

Capture d’écran – France Info 14/02/2022

Pécresse qui a repris la formule, adhère-t-elle à cette théorie ? Ou ne serait-ce qu’une stratégie pour que ses électeurs les plus radicaux restent dans son camp et ne soient pas tentés par un candidat plus extrémiste qu’elle ?

Nelo